()
a acheté SOMADROL 2.0 👏
il y a check_circle achat vérifié
Passer au contenu

Suivez-nous !

Livraison gratuite | Satisfait ou remboursé*

Nous contacter

Courbatures en musculation

Courbatures en musculation
Un des problèmes majeurs de la musculation ce sont bel et bien les courbatures. Tolérables pour certains muscles elles peuvent devenir insupportable sur d’autres comme les cuisses. Nous allons donc présenter ici le meilleur comportement à adopter face à des courbatures.

Comprendre les courbatures ?

Premièrement il est essentiel de savoir que ce n’est pas parce que l’on a des courbatures à chaque séances que cela représente forcément une réussite. Pour bon nombre obtenir des courbatures est signe de bon travail. Certes, mais il faut encore une fois avoir un juste milieu. Casser de la fibre après exercice, ce n’est pas forcément garantir une progression de la masse musculaire.
Cette progression de la masse musculaire ce fera si et seulement si la séance et la récupération durant et après cette dernière est optimale.

Optimisez sa séance : C’est trouvez un nombre d’exercice vous permettant de casser de la fibre tout en se préservant afin de progresser sur ces exercices. Beaucoup ont du mal à progresser au DC, personnellement moins j’ai de courbatures mieux je récupère et je pousse donc de plus en plus lourd. Le nombre d’exercices se doit d’être limités à trois ou quatre avec un repos allant de 1mn à 5mn selon l’intensité des séries. Il est donc judicieux d’adopter un exercice de base afin de progresser en charge (fierté de tous) et d’ensuite se tourner vers les exercices magiques comme cité dans mon autre article (putin vas y jsuis un chroniqueur de muscle tmtc). A la fin de la séance, reposez vous 5 mn et faite ensuite 5 mn d’étirements selon les muscles travaillés.

Apprendre à gérer les courbatures

Optimisez la récupération post training : Une fois les étirements terminés, manger dès que possible des aliments appropriés. Un aliment riche en glucide (Hydrate de carbone), je rappelle que ce qui fait prendre du muscle ce ne sont pas directement les protéines, mais bel et bien les hydrates de carbones. Vous pouvez ensuite manger un oléagineux comme des amandes ou des noisettes.
Ensuite vous pouvez rentrer chez vous, prenez une douche fraiche et non chaude ! Et refaites des étirements ! 1h maximum après votre séance mangez un repas riche en protéine avec un peu de féculents et des légumes. Avant le couché faites une collation protéiné. Et pensez à vous reposez le plus possible. J’ajoute que vous pouvez aussi masser les parties travaillés cela facilite la récupération.

Avec cela vous pourrez récupérer plus rapidement. Il est aussi impératif d’établir un programme qui vous permet de récupérer correctement. En aucun cas il est positif de retravailler intensivement un muscle qui est courbaturé. En revanche, on peut le travailler pour récupérer plus rapidement, cela s’appelle la récupération active. Il faut alors faire travailler le muscle avec peu de charge, lentement, avec une ou deux séries de façon à amener le sang dans les fibres pour optimiser la récupération.

Les courbatures aux jambes :

Le squat provoque souvent des courbatures infâmes aux cuisses, parfois on met plus de 5 jours à récupérer. 75% du système nerveux est contenu dans les jambes (il me semble). Cramer ses jambes, c’est fatiguer le système nerveux et donc empêcher parfois la réussite sur les séances suivantes avec les autres muscles. Il est donc nécessaire de ne pas en faire trop, un ou deux exercices pour les quadriceps suffisent afin de mieux récupérer et de progresser dans ses charges.

Apprendre à gérer ses courbatures permet de progresser plus rapidement, le surentrainement est un fléau dans les salles de musculations, on en voit trop souvent faire 6 exos pour les bras, ou les pecs, et cela ne sert pas à grand chose. Certes la quantité de travail est remarquable, mais le résultat n’est pas au rendez vous.

Paiement sécurisé


Livraison en 48H

30 jours pour changer d'avis